Comment sont-ils encadrés ?

La coordinatrice, au nom de l’association :

  • est responsable de la mise en œuvre du contrat passé entre l’association et l’institution et veille à l’application des modalités adaptées à la spécificité de chaque lieu concerné par l’engagement des bénévoles
  • organise l’action des bénévoles auprès des malades, assure la liaison avec l’équipe soignante et aplanit les difficultés éventuelles survenues lors de l’intervention d’un bénévole
  • organise des rencontres régulières entre les bénévoles d’accompagnement et les professionnels de service afin d’évaluer le bien fondé de la présence des bénévoles et mesurer l’adéquation de leurs pratiques aux besoins des malades et du service
  • assure l’un des entretiens préalables à l’engagement éventuel des personnes désirant être bénévoles
  • prend part à la formation des bénévoles : sensibilisation, formation initiale et formation continue ; peut en suggérer le contenu, notamment dans la formation continue, en fonction des besoins liés aux lieux d’exercice.

Dans sa fonction, la coordinatrice est le garant des valeurs de JALMALV, de son éthique, de son image.

 Le groupe de parole

 C’est un groupe spécifique aux bénévoles d’accompagnement, animé par une psychologue et organisé sous la responsabilité de l’association.

Il a deux fonctions principales :

  • soutenir les bénévoles (ventilation des émotions, élaboration de l’angoisse, du sentiment d’impuissance, etc…)
  •  les former par l’approfondissement de l’écoute, l’ouverture et la tolérance aux points de vue des autres, l’apprentissage du « non agir » et d’une autre relation au temps pour permettre à la parole de l’autre de se déployer, à son rythme, prendre du recul sur sa pratique et se réajuster dans sa relation à l’autre, etc…

————————————————————–

Voir aussi :

Publicités